L’ostéopathie et nouveau né

La naissance est probablement le premier traumatisme de notre vie. La descente de l’enfant par le petit bassin de sa mère peut laisser des tensions au niveau des sutures crâniennes, des contraintes mécaniques au niveau de la colonne ou des épaules. La durée et l’utilisation d’instruments pendant l’accouchement renforcent ce risque de lésions.

L’appréhension du monde extérieur est également une épreuve : posture, digestion, développement psychomoteur, autant de contraintes qui peuvent amener à consulter un ostéopathe. Un bilan dans les premières semaines de vie est recommandé afin de libérer le nouveau né de toutes tensions, lui apporter un confort de vie et surtout s’assurer du bon fonctionnement de l’organisme.

Il est conseillé de consulter dans de nombreux cas : torticolis, coliques, déformation crânienne, troubles de la tétée ou de la déglutition, troubles du sommeil…

Attention, cela ne se substitue évidemment pas au suivi médical.